• Dominique de Witte

Vinyle ou CD ? Quel est le meilleur des deux ?

Bonjour à tous !


Depuis plusieurs années nous voyons le format vinyle revenir sur le devant de la scène avec des rééditions d'albums et des nouveautés vendues à plus de 20€ chez les disquaires. La qualité sonore y est souvent mise en avant, mais cet argument est-il valable ?



La plage dynamique est la différence entre le son le plus fort et le son le plus faible enregistré reproductible. Là où le vinyle voit sa plage dynamique limitée à 70 décibels (dB), le CD a la possibilité d'aller jusqu'à 90 dB ! En d'autres termes, plus vous avez de dynamique et plus vous avez la possibilité de reproduire avec fidélité les variations sonores.


Lors de la lecture, les bruits de surface sont totalement inexistant avec le CD car c'est un faisceau laser rouge qui lit la matrice de code binaire. Si des erreurs se produisent à la lecture, les lecteurs CD peuvent reconstituer le code car il comporte un correcteur d'erreurs appelé CIRC (Cross Interleaved Reed-Solomon Code) qui a pour but de lutter contre les erreurs de lecture. Le vinyle est, quant à lui, sujet aux craquements divers causés par la poussière (nettoyé ou non) et les rayures qui peuvent apparaître avec le temps.


Les bruits mécanique sont inexistants avec le CD alors qu'une table tournante de vinyle génère un ronflement dans les basses fréquences qui se retrouve transmis par le phonocapteur (pointe de lecture) puis dans les haut-parleurs. Ce qui cause au final de la distorsion dans le spectre sonore. Certains systèmes utilisent donc un filtre coupe-bas pour en atténuer les effets, mais finissent par détériorer le bas du spectre en rendant les basses plus "fines".


Les variations de vitesse de lecture dépendent d'un système mécanique sur les platines tourne-disques et peuvent introduire une dérive temporelle et des variations de pitch créant du pleurage et du scintillement (en anglais : Wow and Flutter). Autant d’imperfections qui modifient le son original. Le lecteur CD ne souffre pas de cela grâce à sa mémoire tampon précise qui permet d'éviter les coupures dans le son.


La séparation du canal gauche et du canal droit est de 30 décibels pour le vinyle et de 90 décibels pour le CD. Ce qui signifie que l'image stéréo est plus étroite sur le vinyle et cela rend la tâche plus difficile pour l'ingénieur du son lors du mixage et du mastering de l'audio, avec comme conséquence, une spatialisation beaucoup moins large qu'avec le format CD. De plus, l'ingénieur du son doit faire très attention aux basses fréquences et s'assurer qu'elles soient toujours centrées, car un signal de basse trop fort dans un canal du vinyle peut pousser l'aiguille hors de la rainure.


La longévité du vinyle est affecté à chaque utilisation. Plus vous écoutez votre musique préférée et plus vous dégradez le support ! Frictions, variations de températures, usure des sillons, rayures, etc... vont progressivement rendre votre vinyle de pire en pire. Les aigus finiront pas s'atténuer progressivement. A contrario, un CD bien entretenu sonnera de la même façon à chaque écoute avec une durée de vie comprise entre 50 et 100 ans pour les versions pressées en usine (oui un CD est bien pressé sur une très fine couche d'aluminium).


Au delà du support (vinyle ou CD) la pièce dans laquelle vous écoutez votre musique, le type de haut-parleurs, les câblages, etc... sont des éléments qui influent sur la qualité finale d'écoute. Dans tous les cas, il est préférable d'avoir le meilleur support d'écoute dans une qualité optimale pour jouir d'une meilleure expérience sonore.


Avec une qualité de 44,1 Khz de fréquences et 16 bits de dynamique, le format CD se rapproche au mieux de ce que l'artiste a voulu retranscrire en studio. Le vinyle est au final une version dont la qualité se détériorera rapidement au fur et à mesure des écoutes et dont la fragilité ne le fera pas durer dans le temps.


De plus, la majorité des albums sont enregistrés, mixés et masterisés en studio au format numérique. Le vinyle n'est donc là que pour une utilisation purement marketing et nostalgique.


Pour lire des recommandations pour l'enregistrement en haute résolution dans la production musicale, je vous propose de lire mon article : https://tinyurl.com/yx9m2uhx


Pour ne pas manquer le prochain article de blog, inscrivez-vous à la newsletter !


Dominique de Witte, écuyer - Ingénieur du son - STUDIO NOBILIS.


www.studionobilis.com

62 vues

EN BREF :

 

STUDIO NOBILIS est un studio d'enregistrement professionnel, spécialisé dans la production musicale (Single, EP, Album), le mixage et le mastering, fondé en 2013 par Dominique de Witte, producteur musical, réalisateur et ingénieur du son "freelance" diplômé avec mention "Magna Cum Laude" et certificat d'excellence du TREBAS INSTITUTE de Montréal au Canada.

 

Dominique de Witte est aussi auteur, compositeur, interprète, et éditeur (Membre de la SACEM (FR), de la SCPP (FR) et de la MUSIC PRODUCERS GUILD (UK). Il maîtrise la production de disques, de la maquette au produit final, ce qui lui confère un bagage solide pour vous aider à atteindre vos objectifs musicaux.

 

Basé dans la ville de Gradignan (33170 - FRANCE), proche de Bordeaux, en Nouvelle-Aquitaine, c'est avec une vision nouvelle qu'il voit l'industrie musicale.

Au STUDIO NOBILIS nous proposons nos services spécialisés aux professionnels et aux particuliers. Que vous soyez un artiste / groupe débutant ou confirmé, indépendant, ou bien signé chez une major, vous trouverez nos offres dans divers domaines tels que : Le mixage et le mastering en ligne de vos chansons, l'enregistrement en haute résolution, la production phonographique à visée commerciale pour les radios et les télévisions, la réalisation complète de vos Singles, EPs et Albums, le tournage de vidéoclips, et plus encore ! Contactez-nous pour nous parler de votre projet.

  • Studio Nobilis sur Facebook
  • Studio Nobilis sur Twitter
  • Studio Nobilis sur Instagram
  • Studio Nobilis sur Tumblr
  • Studio Nobilis sur YouTube
STUDIO NOBILIS - Production - Enregsitre

DERNIERS ARTICLES DE BLOG :

© 2015 / 2020 Dominique de Witte - Tous droits réservés - STUDIO NOBILIS - N° Siret : 752 235 101 00025 / APE 5920Z